Header Ads

Découvrir le relais 2 états (Latching Relay) avec Feather

C'est en documentant des produits que l'on trouve parfois des informations très intéressantes pour tel ou tel cas d'utilisation.

Présentation
FeatherWing - relais 2 états
Nous n'en faisons aucun secret... nous avons littéralement péter les plombs sur la gamme Feather (ce compatible Arduino pour projet embarqués)

Nous avons ajouté des fonctionnalités à notre carte Feather avec le FeatherWing Mini Relais 2 états (Latching).

Cette extension vous offre l'opportunité de contrôler des périphérique de puissance avec une particularité peu présente dans le matos hobbyiste et maker.

Branchez le et vous pourrez simplement contrôler l'allumage et l'extinction d'une lampe, ventilateur, solénoïde et d'autres petits appareils qui fonctionne sur les réseaux domestiques (250VAC max ou en courant continu) avec votre carte Feather.

Le relais 2 états (bi-stable)
Avec un relais normal, le contact est fermé aussi longtemps que la bobine du relais est alimenté. Dès que vous coupez l'alimentation de la bobine... le contact s'ouvre de nouveau.

sur une carte d'extension avec un relais 2 états (dit "Latching relay"). vous avez deux broches de commandes.
Si vous prêtez attention à la carte si dessous...
FeatherWing - relais 2 états
Vous noterez deux signaux de commandes près du bouton poussoir
  • un broche SET (activation
  • une broche UNSET (désactivation). 
Au lieu de garder la broche SET au niveau haut (comme sur un relais normal), vous avez seulement besoin d'envoyer une impulsion de 10ms sur la broche SET pour activer le relais. Et le relais reste "enclenché".

Une impulsion de 10ms sur UNSET et le relais se désactivera.

Vous aurez donc besoin de deux broches de signal pour commander ce relais.

Avantage du relais 2 états
Si la nécessité d'utiliser deux broches pour commander ce type de relais est un inconvénient, le relais bi-stable (2 états) offre aussi des avantages très intéressants.

Avantage 1 - économie d'énergie
Vous allez économiser énormément d'énergie. En effet, il ne faut qu'une impulsion de 10ms pour faire basculer le relais dans un état (ou l'autre).
Après cela la bobine n'est plus alimenté. Le courant d'alimentation de la bobine (environ 50mA) ne dure qu'une fraction de seconde. C'est un point capital pour les projets embarqués.

Avantage 2 - insensible à la perte d'alimentation
Si il y a une perte d'alimentation, le relais à 2 états reste dans le dernier état connu. Bref, s'il était fermé... il le sera toujours à la remise sous tension du circuit et du microcontrôleur.

Dans la même situation, un relais simple se désactivera à la perte d'alimentation... tout comme le microcontrôleur.
A la remise sous tension, le microcontrôleur redémarrera et sera dans un nouvel état initial. Peu importe si le circuit du relais alimentait quelque-chose d'important (ex: votre serveur de fichier)... ce circuit est maintenant ouvert/désactivé et rien ne se remet en route avec la remise sous tension (Gloups!).

Puissance limitée + truc et astuce
Vous pouvez interrompre un circuit résistif avec un courant de 2A sous 30V continu ou  ~40V alternatif (et moins bien entendu).
A 250V alternatif vous pourrez contrôler un courant jusqu'à 0.6A.
Ce n'est pas un relais qui vous permettra de commander votre machine à laver ou votre séchoir, fixez vous une puissance de 60w (voire moins).

Truc & astuce:
Cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas commander une puissance nettement plus important.
Pour la commande d'appareil de puissance, vous pouvez utiliser ce relais pour contrôler un "contacteur" (relais de puissance, Wikipedia).
Le contacteur pourra, lui, prendre le contrôle de votre machine à laver, radiateur, etc.

Où acheter
Vous trouvez ce type de produit intéressant? Alors venez donc découvrir notre gamme Feather... carte microcontrôleur pour projet embarqué et cartes d'extension vraiment très intéressante. Voyez nos fiches produits détaillées.