Header Ads

L'emballage pro ne s'improvise pas!

Depuis les débuts de MCHobby, Nous avons eu de nombreux retours positifs sur la préparation de nos colis .

Faire un bon colis ne s'improvise pas... cela demande de l'organisation et de la rigueur. Cela peut sembler excessif pour un ou deux colis... mais quand il y en a une dizaine en attente ce n'est plus pareil!
Quelques notions de mécaniques sont même appréciables :-)

Comme dans toute la chaine de traitement de MCHobby, nous accordons également un soin particulier à la préparation des colis...
Nous profitons d'une commande plus importante pour partager notre expérience en image... toutes nos commandes sont traitées à l'identique (même pour un simple Arduino).

Point 1 - Préparation des commandes
Chaque commande est préparée et remisée dans sa propre boîte de préparation dans l'attente de son emballage et expédition.

La commande est préparée par une personne différente de celle qui prépare le colis. De cette façon, nous évitons les erreurs par excès de confiance.

Point 2 - Avoir une table d'emballage
C'est un lieu propre sans rien d'inutile.
Le fait qu'elle soit totalement vide avant la préparation du colis est important! Un coup d'oeil permet de constater que tout est en ordre et que rien n'a été oublié lors de la préparation du colis précédent.


Point 3 - Contrôle
Vous l'aurez constaté, cette commande est massive, avec des éléments lourds (l'étau 3ième main Panavise), encombrants (le fer à souder), du matériel électronique fragile par essence (dans les boites rouge en bas à gauche) et un élément plus léger et "plus fragile" (la boite MakerBeam en PVC comparé à un Panavise :-) .


Chaque élément de la liste est vérifié et nous nous assurons que tout est bien présent comme sur le bon de commande.
La commande est vérifiée par une autre personne que le préparateur de commande... cela permet de faire une vérification plus efficace (un regard différent évite souvent les erreurs les plus "bêtes").


Avant l'étape d'emballage, nous vérifions également la concordance "CLIENT du bon de commande" = "CLIENT étiquette d'expédition".
C'est plein de bon sens... mais il faut écarter tout risque d'erreur humaine.

Point 4 - Emballage de fragile = boite renforcée
Lorsque nous emballons des éléments fragiles, nous utilisons soit une bonne dose de rembourrage... soit une boite renforcée "mécaniquement".

Si vous inspectez le tranchant sur la gauche de l'image ci-dessous, vous pouvez constater qu'il est large...
Il est en fait composé de 3 épaisseurs de carton, c'est mécaniquement nettement plus robuste.
Dans nos critères de sélection, le couvercle doit impérativement reposer sur ces rebords renforcés... car il y aura encore une autre phase de consolidation.

Point 5 - Emballage des fragiles
Après ce petit laïus sur la solidité de la boite, nous plaçons l'électronique dedans. Nous utilisons ici un film à grosses bulles pour tout maintenir en place... et fournir une protection correcte.  

Point 6 - consolider la boite renforcée
Cette boite-ci ne sera pas expédiée comme telle... mais cela pourrait être le cas si c'était un kit ARDX.
Pour garantir l'intégrité du contenu, il est préférable que la boite conserve sa forme même si elle devait être soumise à un effort. Il ne sert à rien d'avoir une boite solide si le couvercle peut être enfoncé ou arraché aisément!
Donc, nous consolidons le couvercle avec les côtés de la boite... sans laisser de jeux. C'est pour cela qu'il est important que le couvercle repose sur les côtés renforcés de la boite.  Celle ci serait donc prête à l'envoi s'il s'agissait d'une commande ARDX.

Point 7 - Paquet Final, le plus lourd au fond!
Mettre le plus lourd en bas... c'est logique n'est-ce pas? Pour nous aussi... mais ce n'est pas le cas de tous!

Une fois les quelques colis placés, nous rembourrons les espaces libres avec du papier.
En effet, tout ce qui bouge peut être source de dommage... et risquer de déchirer l'enveloppe de la boite externe.
En plus de maintenir les éléments en place, le papier carton ou du journal représente une excellente protection mécanique... en se déformant, ils absorbent l'énergie du choc sans transmettre l'effort (notion de mécanique :-) ).

A l'étage supérieur, nous plaçons les éléments plus légers.

Point 8 - Plus fragile = extra protection
Ce colis contient une boite MakerBeam en PVC. En soit, ce n'est pas super fragile mais c'est quand même du PVC... il ne faut quant même pas marcher dessus!

Commençons par le mettre dans des bubulles :-) ... et caler le tout avec du papier carton pour absorber les déformations.

Etape finale, une sur-couche de bulles épaisses pour protéger la boite d'un transporteur éventuellement peu soigneux.

Point 9 - Fermeture et étiquetage 
Le colis n'est pas simplement fermé. Si vous observez la boite, tous les angles sont également collés.
Une boite consolidée protège mieux le contenu car elle se déforme moins.
Il n'y a pas de prise (espace pour glisser une main, outils, coin, rebord, ou quoi que ce soit d'autre) et la boite ne risque donc pas de se déchirer!  Même si elle est trainée/poussée par terre, cet emballage là gardera son intégrité.

Note: pour des raisons de respect de vie privée, cette photographie est prise sans étiquette d'expédition

Point 10 - Contrôle final
Après la préparation du colis la table doit être aussi vide qu'en commençant!
S'il reste du matériel sur la table alors il faut ré-ouvrir le colis et en vérifier le contenu... jusqu'à identifier la source du problème!
 

Voila ce que nous appelons chez MCHobby un "emballage professionnel".
Et le taux de recyclage de cette préparation de colis est supérieur à 75%.