Plateformes d'apprentissage et éducation - les résultats de l'enquête SparkFun

Une fois par an, Spakfun effectue une grande enquête auprès des éducateurs (l'enquête de printemps 2018). Sparkfun est un acteur important dans le monde éducatif et dans le monde des makers.
L'enquête couvre les grades de 6 à 12, donc l'enseignement auprès des élèves âgés de 11 à 18 ans (voir cet article wikipédia). 

Programmation et matériel
Sans réelle surprise, la plupart des éducateurs utilisent une combinaison d'apprentissage couplant matériel + langage de programmation.
Par exemple "Arduino + Arduino IDE" (donc du C simplifié, voir cet article et vidéo) ou "Raspberry + Python" ou "Pyboard et MicroPython", "Espruino et Javascript".
Les plateformes / langages les plus utilisées
Selon Sparkfun, Python connaît une très importante progression par rapport à 2017 (probablement grâce au Raspberry-Pi).
Scratch et Arduino est d'avantage privilégié par rapport aux années précédentes.

Nous ne sommes pas vraiment étonné de retrouver Scratch en haut du panier. Il permet au plus jeune de découvrir la programmation sans les difficultés d'un langage formel.

Chez MC Hobby, nous confirmons la très forte présence d'Arduino qui reste un des leaders de l'apprentissage en programmation et électronique... surtout chez les plus âgés.
Python, notre langage préféré, connaît une bonne progression dans le monde scolaire en Belgique.
 A regret, nous constatons que MicroPython et MakeBloc restent marginaux (même s'ils sont supportés par de grands acteurs).
MakeCode est l'environnement de programmation par bloc pour Micro:bit (Angleterre) et Adafruit Playground Express (Adafruit, USA).
MicroPython permet de programmer un microcontrôleur facilement avec Python plutôt qu'Arduino IDE. 

Centre d'intérêt des éducateurs?
Lorsque l'on demande aux éducateurs ce qu'ils préfèrent enseigner avec le matériel à disposition, on retrouve principalement (par ordre de priorité):
  1. La robotique
  2. La programmation
  3. La conception 3D
  4. La conception de circuit
  5. Les objets connectés
  6. Ce que les éducateurs préfèrent enseigner
Malgré le côté onéreux des découpeuses laser et des imprimantes 3D, le monde de l'éducation reste très captivé par ces outils. Il est donc normal que la robotique, programmation soient mis en avant... Imprimantes 3D et découpeuses laser restant les outils de prédilection pour les réalisation robotique et programmation associé. Par ailleurs, réaliser une plateforme robotique sans électronique (conception de circuit) est simplement inimaginable. 
Une conclusion? Oui! les éducateurs sont des créateurs dans l'âme. Ils imagines et créent des objets physiques pour répondre à des besoins ou pour supporter les matières à enseignées. "Créer" comme base pour stimuler la créativité et la découverte (et donc l'apprentissage).

Une surprise néanmoins! Les objets Internet arrivent en 5ième position. C'est une place de choix... mais c'est quand même assez en recul pour une technologie annoncée comme "la révolution de demain"! IoT n'est pas si jeune et les plateforme IoT vraiment abordables. C'est surprenant.

Le concepts enseignés
A la question "quels sont les concepts électroniques enseignés?" les réponses sont très variées. Après une analyse texte effectué par SparkFun, certains termes ressortent plus fréquemment.
Les concepts enseignés
Les points revenant les plus fréquemment sont:
  • Arduino (mais aussi Scratch pour les plus jeunes)
  • Electronique
  • Robotique
  • Programmation
  • Les bases (basic)
  • La physique (c'est vrai qu'Arduino et ses senseurs peuvent se montrer utile dans de nombreux domaines, y compris le relevé de mesures dans le monde réel)
Nous y retrouvons pas mal de notions de base de l'électronique
  • Loi d'Ohms
  • Circuit simples
  • Logique booléenne
  • Pile (alimentation de circuit)
  • Moteurs (contrôle de moteurs et servo-moteurs)

Une surprise:
il est étonnant de retrouver Makey-Makey dans le haut du panier. Makey-makey est surtout un interface permettant de créer des objets interactifs. Ceci étant, le couple Scratch et Makey-Makey peuvent créer un environnement très stimulant pour les plus jeune (~11 ans).





Conclusion finale
Les quelques éléments de cette étude (même réalisée outre atlantique) reste très intéressants.
Que l'on soit maker, professeur, étudiant ou simplement passionné, nous pouvons tous en tirer des informations utiles.