Pyboard-D : Quelques photographies complémentaires

Début Février, nous vous écrivions un article sur la de la prochaine Pyboard-D de MicroPython.org .
Pyboard-D (PYBD) vise les hautes performances associé à une faible consommation, le tout dans un encombrement réduit.
Pyboard D series
A l'occasion de la MakerFaire de Lille, nous avons eu l'occasion de capturer quelques photographies inédites du PCB :-) mais aussi des infos croustillantes.
Le PCB de la Pyboard D
Avec une vue un peu plus détaillée
Connecteur WBUS
Sur la face avant de la carte, il est possible de voir que le microcontroleur (un STM32F7 et la puce WiFi (en haut à gauche) occupe la quasi totalité de le surface de la carte.
Admirez le magnifique package UFBGA 176 + 25 contact

Des caractéristiques croustillantes
  • Microcontrôleur: STM32F7xx avec support de la future série STM32H7xx
    • 2 Mb de Flask
    • 512 Kb de RAM
    • Mémoire cache L1 - 2x 16 Kb pour instruction et donnée.
  • WiFi + Bluetooth
    • Cypress CYW4343 (anciennement Broadcom BCM4343)
    • Utiliser un coprocesseur WiFi/BT permet au STM32 de consacrer uniquement à l'exécution du code utilisateur et opérations temps réel.
  • WiFi b/g/n
  • Bluetooth 4.1
  • MicroUSB, microSD, bouton utilisateur 3 LEDs
  • Connecteur DIP: 16 pins
  • GPIO: 59 (via WBUS)
    • Les habituels: DAC, ADC, UART, I2C, SPI, I2S (audio numérique), CAN,
    • SDMMC, double USB
  • DCMI : Digital Camera Interface (voir cette note technique ST)
  • ETH RMII (Ethernet): MII est une interface indépendante du média utilisé (Fibre, filaire, ...). RMII est une interface Reduced MII (réduite) utilisant 2x moins de fils. Si elle est moins populaire et donc plus chère, elle est aussi plus adaptée au monde microcontrôleur.
  • Codec JPEG materiel
  • Flash QSPI XIP
    • QSPI (Quad SPI) est un bus SPI utilisant 4 lignes de données au lieu d'une seule ligne de données pour un bus SPI standard. Un bus QSPI offre donc un débit 4x supérieurs puisqu'il transporte 4x plus d'information par cycle d'horloge.
    • XIP permet d'exécuter des instructions directement depuis la mémoire Flash.
Le STM32F7xx est capable de développer une puissance de 462 DMIPS (alors qu'un Raspberry Pi 2 à 4 coeurs en développait 1014 DMIPS).

Intérêt du WBUS
WBUS est ce nouveau connecteur (double connecteur de 40 broches) présent sous la carte.

A priori, ont pourrait se demander quel est l'intérêt d'une telle interface !
Il est pourtant primordial... WBUS sert à protéger la propriété intellectuelle!

En effet, une fois un projet pro achevé, il n'est pas rare de faire développer ses cartes aux meilleurs prix... et donc en Chine.
Seulement voilà, la copie n'est pas un acte illégal dans cette région du globe et le Copyright n'y est simplement pas de rigueur.

Avec WBUS, vous développez votre carte d'interface dissociée de votre microcontrôleur et du code (partie intellectuelle) qui y est exécuté.
Il faut savoir que PYBD fait partie de "Pyboard D series" et qu'il y aura d'autres  modèles à venir.

Avec WBUS, il est seulement nécessaire de faire produire la carte d'interface en grande quantité. Le coeur de votre projet reste en Europe (aussi bien la carte microcontrôleur PYBD que votre code!).
Il ne restera plus qu'à connecter la pyboard-D sur votre carte d'interface!

Un peu contraignant... mais est-ce vraiment trop ?

A tout bientôt pour de nouvelles aventures avec la Pyboard D.

Aucun commentaire