Revue de l'alimentation laboratoire LABPS23023 - 0-30V ajustable 2 canaux

Bonjour à tous,
Déjà très content de mon alimentation 0-30V / 5A ajustable en tension et en courant , je voulais ajouter une autre alimentation de laboratoire réglable en tension avec si possible deux canaux et un réglage en courant... le tout sans se ruiner. Une histoire qui fini par un démontage pour corriger un manquement fonctionnel assez grossier (enfin selon moi)!

J'ai donc opté pour la découverte de l'alimentation LABPS23023 visiblement prometteur pour ~200 Eur TTC.

L'intérêt est d'avoir deux canaux réglage en tension (0-30V) et limiteur de courant (0-3A) en plus d'une alimentation stabilisée 5V (3A max).

C'est sans compter sur un détail qui saute aux yeux de connaisseurs...
C'est la présence des bornes vertes (marquée GND) au centre indique que l'alimentation est isolée de la terre... celle présente sur tous les appareils.
Cela permet de créer une alimentation +12 / 0V / -12V sans risquer de retour par la terre!
Le retour par la terre est une erreur fréquente car on oublie souvent que le pôle moins d'une alimentation et la masse (GND - la terre) ne font qu'un! Le meilleur exemple est de faire un test de continuité entre une partie métallique d'un microcontrôleur/nano-ordinateur et la broche de terre d'une prise électrique... et là on découvre une résistance nulle!
Si vous ne savez pas de quoi il retourne alors regardez l'excellente vidéo de EVVblog qui explique comment éviter de dézinguer son oscilloscope à cause de la terre.
Autre point intéressant c'est la possibilité de la mise en série pour atteindre un maximum de 60V ou une mise en parallèle pour atteindre 6A.

Tout cela est engageant... cependant il y a un problème fonctionnel grossier.

Un potentiomètre 10K - 1 tour - pour régler la tension !!!
Les réglages de la tension et courant se fait à l'aide de potentiomètre 10K limité à un seul tour !
Autrement dit, 360° pour 30 Volts... donc 12° par volts... soit environ 1° par 1/10 de volts.
Franchement pas facile de régler 3.3V et la moindre pichenette et hop... à 4 volts!
Là, il y a clairement quelqu'un qui à loupé un truc très important parce qu'un tour de potentiomètre c'est beaucoup trop peu pour une gamme de tension de 30V!
Alors jetons un coup d'oeil dans la bête pour en apprendre un peu plus (au cas où il y aurait d'autres surprises).

Inspecter les entrailles
Commençons par ouvrir le jouet pour voir ce qu'il y a dedans... et cela commence assez mal parce que le métal de la poignée est rouillé!
Heureusement, une poignée ce n'est franchement pas utile pour une alim de labo et nous pourrons nous en passer !

Le reste de l'alim est de bien meilleure facture que la poignée! (ouf!)
On y retrouve un transformateur toroïdale très impressionnant avec de multiple sortie. L'arrière de l'alimentation est équipée d'un énorme dissipateur et d'un ventilateur. Celui-ci est mis en route par thermostat de sécurité (indiqué par une flèche) dispositif super efficace et robuste que l'on retrouve, entre autre, dans les micro-ondes.
Par ailleurs, cet étage de régulation utilise des relais de commutation que l'on entend s'activer au fur et à mesure que la tension sélectionnée augmente.

Bien que cela ne soit pas indiqué ostensiblement, l'étage de régulation 5V est également isolé de la terre. Celui-ci dispose d'ailleurs d'un potentiomètre d'ajustement si cela était nécessaire.


Remplacer les potentiomètres de réglage de tension
Pour obtenir un réglage de tension adéquat, j'ai opté pour le remplacement des potentiomètres 10K 1 tour par des potentiomètres 10K 3 tours. Cela offrira une plus grande finesse de sélection.
Potentiomètre 10K - 3 tours de Bourns
Ref Fabriquant: 3547S-1AA-103A
C'est que ces potentiomètres multi-tours ne sont pas bons marchés du tout!
Le modèle utilisé coûte pas moins de 20 EUR HTVA/pièce.

Le coût de l'alimentation fait un bon de 48 Eur TTC :-/
Mais bon, c'est aussi pour obtenir quelque-chose de correct et de fiable
(il ne faudrait pas que la résistance -donc la tension- change inopinément durant l'utilisation).

Après le démontage des potentiomètres de tension et placement des potentiomètres Bourns

Un petit coup de belgitude avec l'emploi des trois couleurs du drapeau (lol).

Enfin, comme les potentiomètre sont plus gros, il faut jouer un peu de la Dremel pour agrandir le trou afin de placer les nouveaux potentiomètres.
Voila... reste plus qu'à refermer.

Le LABPS23023 modifié et remonté
A la base, je voulais replacer les boutons des potentiomètres mais après réflexions il est plus intéressant de distinguer les boutons "tension" des boutons "courant".
Le réglage fin de la tension est maintenant à la hauteur de mes attentes!


Cela fait une alimentation à 250 Eur TTC.
Est-ce que celle alim les vaut ce montant? Faudra faire des tests en charge pour avoir le coeur net.

Aucun commentaire