Comment surveiller une cuve immergée à l'aide d'un Raspberry Pi

Voici un projet domotique Raspberry-Pi partager par Mr Morais (France). Déjà très aboutit, cette petite lecture apporte une foule d'idées intéressantes. Félicitations!!!
La publication FTP avec CRON est très adroite pour préserver la sécurité de son réseau.
Je vous laisse lire la suite, c'est croustillant...


Introduction
A la sortie de l'hiver dernier, je pensais que la cuve était pleine. Lors d'un nettoyage de filtre, je me suis aperçu qu'elle était presque vide.
Après avoir levé le doute sur une fuite, je me suis demandé comment faire pour "superviser" son contenu tout en appliquant une petit couche domotique.


Un projet pour Raspberry-Pi
J'ai décidé d'installer un Raspberry Pi avec 3 sondes de température DS18B20 (T°eau de la cuve, T°extérieure, T°de la boite de dérivation).
En m'inspirant d'un tuto, non achevé malheureusement sur internet, j'utilise le senseur ultrason afin de déterminer la hauteur d'eau et par calcul avoir une estimation approchante du volume.

Enfin, un port GPIO permet de commander une pompe immergée afin de mettre en fonctionnement l'arrosage.

Quelques graphs RRDTools agrémentent l'interface web de gestion qui est relativement minimaliste.

Via une tache cron, toutes les 5 minutes j'interroge les capteurs qui renseignent les bases rrdtools.

Enfin, toutes les 15 minutes, les graphiques sont envoyés via FTP à une page web publique http://eyesathome.free.fr/index.html qui me permet de consulter (au travail ^^) les différents niveaux.

Cliquez sur les petits logos et les images à gauche de chaque page pour revenir.
Ainsi, je n'ai pas à ouvrir inutilement des ports chez moi.


Niveau réseau, un boitier CPL (connexion réseau via le réseau d'alimentation) lui aussi dans une boite de dérivation raccorde l'ensemble au réseau informatique de la maison.
J'ai eu l'occasion de tester du wifi mais dans la cuve, le signal était trop faible et le dongle à l’extérieur (même bien protégé) n'a pas aimé l'eau...

Les prises DB9 permettent un démontage facile des sondes.
La partie filaire interne du câblage est fixée sur le couvercle de la boite de dérivation permettant également un démontage et retour atelier ^^ plus simple.



Finalement, la mesure de profondeur est réalisée à l'aide d'un senseur Ultrason HC-SR04, placé dans un boitier étanche (avec un joint de silicone pour assurer l'étanchéité)



Etat du projet
Ce qu'il est opérationnel:
  • les niveaux eau et volume
  • la collecte de température
  • les différents graphiques
  • la mise en route de la pompe
  • l'envoi d'un mail si la température de l'eau est < à 7°
  • l'envoi d'un mail si la température de la boite de dérivation est > à 40°
Ce qu'il me reste à faire:
  • La mise à l'arrêt du système si la température de la boite de dérivation est > au seuil fixé
  • La mise en route de la pompe pour brasser l'eau et éviter le gel < 5°
  • Mettre un flotteur (comme dans les aquariums) pour éviter un court-circuit en cas d'immersion du senseur.
  • Amélioration du code du senseur de manière à éviter les mesures fantômes ou hors du champ de mesure.
Pour la version 2

La même chose avec Arduino et Raspberry via i2c (ha ha vous savez tout maintenant).
Dans ce cas de figure, je mettrai en place un câble réseau cat 6 car il me reste une gaine vide :)

Je ne cherche pas une précision au quart de degré. L'idée avant tout est d'avoir l'information, faire un projet DIY et enfin de le partager :)


Produit Phares
Ressources
Voir le fils de discussion ici: