Pokemon Go - Inconsistance juridique territoriale, liberté du panorama et législation

Ce dimanche sera l'objet d'un petit billet d'humeur car quelque-chose de fondamentalement illogique me choque ce Dimanche.

Pokemon Go a débarqué à Waterloo Belgique, nous en avons un à deux pas de MC Hobby (peut être même en face). Et donc, nous commençons à voir circuler des binômes de jeunes avec leurs GSM (oui, il sont souvent en binôme!).

Liberté du panorama... que dans un seul sens?
Il y a peu, en 2015, le droit à la liberté du panorama était évoqué. Selon ce projet de la commission européenne, il serait interdit de publier une photo où apparaîtrait un bâtiment ou oeuvre sujet à droit d'auteur.
Donc, pour résumer, il serait interdit d'implanter dans le monde virtuel d'internet une "copie" d'un objet réel.... je crois que la vrai raison et discussion sur le bien fondé est secondaire dans cet article.
Ceci étant, dans Google Street View, Google serait tenu de flouter de tels oeuvres ou bâtiments (comme notre Atomium ou la tour Eiffel).

Par contre, les Pokemon Go peuvent virtuellement s'implanter dans ma rue (mon panorama) et attirer physiquement des jeunes gens sans que cela soit l'objet de discussion.

La législation territorial doit elle s'arrêter aux objets réels?
Nous sommes tous soumis aux règles d'urbanisme. Il est par exemple hors de question que je place sur la voie publique une oeuvre personnelle sans l'autorisation de la commune (voire même de la région) et des règlements en vigueur.
Imaginons que je dégomme 1m² de la chaussée en face de chez moi pour y placer un écran interfactif au sol, que cela ne gêne pas techniquement le passage des véhicules mais attire régulièrement foule qui viennent jouer avec mon oeuvre interactive.
Pensez-vous que cela soit tolérer par les dirigeant locaux, régionaux ou fédéraux?

Pourtant c'est exactement ce qui se passe avec les Pokemon Go... cela se passe dans ma rue, ne gêne pas circulation en soi... mais il est pourtant bien là.
C'est une implémentation virtuelle dans un monde physique... soumis à aucun droit par défaut d'une législation adaptée.
A quand les batailles virtuelles dans le monde réel entre deux clans de jeunes et leurs collections de Pokemon?

Pour résumer
L'utilisation des informations du monde réel dans le monde virtuel (internet) est soumis à une réglementations plus ou moins stricte.
Par contre l'inverse n'est pas vrai... et je me demande quand je retrouverais quelqu'un dans mon jardin parce qu'il n'y a aucun réglementation empêchant d'implémenter des objets virtuels dans mon monde réel.

La dernière fois qu'il y avait des inconnus sur ma terrasse, c'était en pleine nuit et pour tenter une effraction de mon domicile pendant que nous y dormions!

Ouvertures aux opportunités malveillantes!
Voir ces jeunes, moins jeunes et franchement pas jeunes avec leur GSM dans la rue c'est assez "mignon".
Par contre, nous savons notre quartier résidentiel régulièrement sous la surveillance de personnes malveillantes. Nous repérons régulièrement des gens de passages profitant longuement de la tranquillité du quartier... ou faisant le repérage des allées-et-venues pour une visite surprise dans certains domiciles sélectionnés. Le problème est le même partout.

Avec Pokemon Go, et au dessus de 13 ans, êtes vous certains qu'il s'agit bien d'une chasse au Pokemon ou d'un repérage systématique assisté par les possibilités technologiques offertes par nos SmartPhones.

Franchement, cela donne à réfléchir.